lundi 9 mars 2015

Les effets pervers de Big Data

Plus vous avez de données, plus vous avez des chances d'y trouver des corrélations. Et d'en tirer des déductions désastreuses. Voilà ce que l'on est en train de découvrir. Enantiodromie

Bref, le discours de Google selon lequel plus j'ai de données mieux c'est, et voilà pourquoi je vais bouffer tout le monde, est idiot. Cette masse de données est un problème avant d'être une solution. 

En tout cas, ce discours semble avoir eu un résultat. Un ami me disait l'avoir entendu tenir par le PDG d'Axa. Va-t-il céder à la panique et prendre quelques décisions malheureuses ?