mardi 24 mars 2015

Manipuler la mémoire, une introduction

J'avais entendu dire qu'il était possible d'implanter des souvenirs faux. Eh bien, ce n'est pas très compliqué de réussir :
  • Cela semble lié à un mélange de vrai et de faux, à de la persuasion et à de l'émotion. 
  • Il faut amener le patient à chercher à se remémorer l'histoire qu'on lui a racontée. 
  • Il se produit alors un phénomène curieux : l'homme enrichit ses faux souvenirs. 
Dans l'expérience dont il est question, la plupart des participants sont victimes de la manipulation. (Je me demande si l'éthique de l’expérience ne pourrait pas être discutée...) Mais pas tous. Pourquoi certains résistent-ils, d'autres pas ? Le phénomène est-il permanent, ou un genre de malaise fait-il découvrir que quelque-chose ne va pas dans ses souvenirs ?... En tout cas, il semblerait que la technique ait été beaucoup pratiquée, avant même que le scientifique ne s'y intéresse. Notamment par la police. 

De la fragilité de l'individu et d'un monde, dont rêvaient les Lumières, fondé sur sa "raison"?