samedi 28 mars 2015

Science dévoyée ?

La pensée scientifique anglo-saxonne (Scientific American par exemple) me semble croire que la science doit nous dicter nos décisions. 

Les deux exemples types sont les OGM, dont on a "démontré" qu'ils ne présentaient pas de dangers (quel argument marketing !), et l'effet de serre, dont on a "démontré" qu'il faisait augmenter la température de la planète. Sans voir qu'il y a contradiction : si l'effet de serre démontre quelque chose, c'est que l'action de l'homme, à long terme, a des résultats dangereux. Ne peut-il pas en être de même pour les manipulations génétiques ? 

Pourquoi ne sommes-nous pas entendus par le peuple ?, se lamente les scientifiques. Parce qu'il souffre ? Il pense : après moi le réchauffement climatique ? Et que la science est devenue un moyen de manipulation ?

(Autre exemple : mariage pour tous. Scientific American semble croire que, parce qu'il a démoli les arguments "scientifiques" de son adversaire, les siens sont bons... Mais, que l'autre ait tort ne signifie pas que vous ayez raison ! D'ailleurs, la science ne démontre rien. Si l'Occident a adopté le mariage pour tous, ce n'est pas parce que l'on a "démontré" que c'était bon pour la santé, notamment des enfants - l'objet de l'article, mais, vraisemblablement, parce que notre société en a décidé ainsi. Et ce du fait de mécanismes qui nous sont mystérieux. L'individu doit s'adapter. C'est le temps qui permettra, peut-être, de juger des bénéfices de cette innovation sociale.)