vendredi 24 avril 2015

Changement à la tronçonneuse chez France Télévision ?

Nouvelle présidente de France Télévision. La radio en fait un curieux portrait. En dirait-il long sur les projets que le gouvernement a pour la société ? C'est une "cost killeuse" qui a participé, fort décemment, à l'épisode des suicides de France Télécom. En outre, ce n'est pas un haut fonctionnaire. Elle est "expendable" comme disent les Anglo-saxons ? Et elle vient du contenant, pas du contenu. Bref, il fallait une nettoyeuse, qui ne fasse pas de sentiment, et qui transforme France Télévision en une entreprise normale. 

Mais le raffinement de notre classe dirigeante n'est tout de même pas absent. C'est une spécialiste du numérique, puisqu'elle vient de France Télécom, une entreprise qui fait l'admiration de la Silicon Valley. Et, comme chacun sait, le numérique est l'alpha et l'oméga du monde moderne. Et, surtout, c'est une femme, militante de l'égalité de la femme. Bref, les syndicats peuvent s'attendre à perdre la vie, mais sans perdre la face ? (Portrait par France Info.)

(Illustration des techniques de négociation conflictuelle et de SCHELLING, Thomas C, The strategy of conflict, Harvard University Press, 1981 ?)