mercredi 8 avril 2015

Singapour, paradis du capitalisme

-LKY-in-London-1968.jpgAussi bien les dirigeants chinois que le président Obama se rendent en pèlerinage à Singapour. 

Raison ? C'est un miracle économique et "un état policier sans policier", dit The Economist. Les deux faits étant probablement corrélés. 

J'ai compris pourquoi l'Insead s'y était installé : c'est la Mecque du capitalisme. 

Et Singapour a été dirigé pendant plus de 50 ans par un intellect d'élite, Lee Kuan Yew, sur le modèle du philosophe de Platon. Il y a de quoi faire rêver notre propre élite.

D'autant que, le génie étant héréditaire, c'est son fils qui a pris sa suite.