vendredi 22 mai 2015

Gouvernement de Possédés ?

La réforme des Collèges semble révéler quelque-chose qui ne va pas de soi. Ce qui pourrait gouverner notre gouvernement est l'idéologie, non la volonté de survie propre au politique ordinaire. Notre gouvernement est le porteur du bien ? Et il va l'imposer par le fer et le feu ?

Nos gouvernants seraient-ils des "possédés" au sens de Dostoïevski ? Des nihilistes, au sens de Camus (et de Dostoïevski) ? Ou cela mène-t-il, selon Dostoïevski ?
Or, il y avait là un grand troupeau de pourceaux qui paissaient sur la montagne ; et les démons Le priaient qu’Il leur permit d’entrer dans ces pourceaux, et Il le leur permit. Les démons, étant donc sortis de cet homme, entrèrent dans les pourceaux, et le troupeau se précipita de ce lieu escarpé dans le lac, et fut noyé. Et ceux qui les paissaient, voyant ce qui était arrivé, s’enfuirent et le racontèrent dans la ville et à la campagne. Alors les gens sortirent pour voir ce qui s’était passé ; et étant venus vers Jésus, ils trouvèrent l’homme duquel les démons étaient sortis, assis aux pieds de Jésus, habillé et dans son bon sens ; et ils furent saisis de frayeur. Et ceux qui avaient vu ces choses leur racontèrent comment le démoniaque avait été délivré. (Évangile selon saint Luc, ch. VIII, 32-37.)