mardi 26 mai 2015

La psychologie de Pétain

J'écoutais le Procès Pétain, de France Culture, donc. Ce que j'en ai retenu est que Pétain a probablement voulu faire en 40, ce qu'il avait fait à Verdun : protéger le Français. 

C'est surprenant, de la part d'un militaire. D'ailleurs, il a été considéré par l'armée comme peu digne d'elle. Sa carrière fut lente et peu glorieuse. Il termine colonel. C'est la guerre de 14 qui en a fait un héros. Elle le tire de la retraite. Et lui apporte une rapide série de promotions. 

Mais c'est peut-être aussi l'illustration d'une caractéristique humaine : nous sommes singulièrement inadaptables. Comme "l'homme qui aimait les femmes", nous rejouons sans arrêt la même histoire.