mercredi 27 mai 2015

La révolution du SMS

Je me demande s'il n'y a pas une hiérarchisation dans notre communication numérique :
  • Le SMS est utilisé pour les messages essentiels, qui doivent être vus immédiatement. 
  • Le mail, c'est la logorrhée. On bombarde et on est bombardé. On ne lit plus, ou superficiellement. 
  • Les réseaux sociaux : pour le trivial. 
Il y a aussi les "méta données", avec qui nos terminaux communiquent. Ce qui intéresse particulièrement les services secrets. 

Comment les entreprises peuvent-elle exploiter cette information ? Et, celle à laquelle elles ont accès a-t-elle de la valeur ?