mardi 12 mai 2015

Le crépuscule de la finance ?

The Economist semble dire que le régulateur livre la banque en pâture au disrupteur digital. Autrement dit une partie de l'économie est devenue sans foi ni loi, et surtout sans garantie. Raison : elle n'est pas dangereuse puisqu'elle n'est pas systémique. 

Ce dont je ne suis pas sûr. Nous sommes systémiques par nature. Nous sommes des moutons de Panurge. S'il y a une crise massive, les Etats seront bien obligés d'intervenir... Mais peut-être moins qu'ils ne le firent. Tant pis pour les faibles. 

Fin d'un cycle ? J'ai l'impression que l'une des grandes idées de la fin du 20ème a été que ce qui bloquait la croissance c'était le manque de financement. On a déréglementé à tour de bras. Résultat : bulle spéculative. Aujourd'hui, retour aux sources ? Le secteur financier va se contracter ? Assèchement financier ? L'entreprise va de plus en plus avoir à compter sur ses ressources propres, comme elle le faisait après guerre ?