mardi 5 mai 2015

Le Royaume Uni victime du mal belge

The Economist atterré. Le Royaume Uni est pris du mal belge. Chacune de ses nations est tentée par l'indépendance. A tel point que The Economist se surprend à prêcher les vertus de la solidarité. Lui qui est le chantre du libéralisme et de l'individualisme !

Mais ce phénomène est-il propre à l'Angleterre ? Ce que Jean Baubérot écrit sur la laïcité montre qu'en France aussi ce qui faisait les fondations du pays a disparu. Aucun pays ne semble très bien dans ses valeurs, par les temps qui courent. Cela me fait penser à ce qui s'est passé en Grèce à l'époque des grands sophistes. Partout en Europe, et peut-être dans le monde, un vent d'individualisme a mis à sac nos mythes fondateurs. Et si nous-nous voyions tels que nous sommes ? (Et ça n'a rien de glorieux.) 

(En fait, il serait injuste de reprocher à The Economist son incohérence. Ce que ce blog a fini par comprendre est que la logique de l'Anglo-Saxon est son intérêt. Il utilise la science, ou tout ce qui lui tombe sous la main, pour obtenir ce qu'il veut. Ce qui, en ce qui concerne la manipulation de la science à des fins personnelles, est exactement le sens de sophisme.)