vendredi 1 mai 2015

Social Impact Bonds

On me dit que le pouvoir socialiste serait tenté par les Social Impact Bonds. Qu'est-ce ?

C'est une innovation récente (2010 ?). Cela fait quelques temps que The Economist en parle. Elle est venue d'Angleterre, et a été adoptée par les USA. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle arrive en France. Le principe est de rémunérer un organisme privé pour qu'il fasse ce que ne sait pas bien faire l'Etat. Par exemple, éviter la récidive criminelle ou l'échec scolaire. L'Etat donne un objectif à atteindre au dit organisme, et s'il réussit, il fait un beau bénéf. Sinon, c'est pour sa pomme. 

Intéressante évolution. En effet, ce dispositif force l'Etat à évaluer ce qu'il en coûte de mal faire son travail d'Etat. Va-t-il comprendre qu'il n'est pas uniquement un coût, mais qu'il produit des richesses ? 

Mais elle présente quelques risques. Comment va-t-on définir les fameux objectifs ? N'invitent-ils pas à la triche ? (Un récidiviste au fond de la Seine, c'est bon pour les stats...) La communauté humaine considère que, ceux dont elle n'a pas su s'occuper correctement, sont des êtres (humains ?) de seconde classe, bons pour le recyclage des ordures ?...

(On appelait cela les Poorhouses (ou workhouses) à l'époque victorienne. On y faisait travailler le pauvre, pour son bien. Fête du travail. Un article de circonstance.)