jeudi 11 juin 2015

Dis moi où tu as mal, je te dirai pourquoi

Voilà un livre de médecine chinoise. Une médecine qui semble avoir 3000 ans d'avance sur Freud. Son idée principale est que la maladie est l'expression des malaises de l'être, généralement dans son rapport au monde. Moins on l'écoute, et plus il va chercher à s'exprimer bruyamment. Jusqu'à provoquer des maux aussi graves que le cancer. Pour la soigner il faut :

Ne pas la nier. 
Démarrer une enquête. 
Le langage de la maladie se décode. Chaque partie du corps a une signification symbolique correspondant à sa fonction. Par exemple, le bras symbolise l'action. L'épaule est le rapport à l'action. Si vous avez un problème à l'épaule c'est que vous avez une difficulté de passer à l'action. Si c'est à droite, c'est Yin, cela a à voir avec une femme. Si c'est à gauche, Yang, c'est avec un homme. 
Arrivé là, rien n'est gagné. Il faut trouver ce que vous vous refusez à faire, et qui vous bloque. Approche systémique. Si vous y parvenez, il se passera une forme de miracle. La maladie disparaîtra. 

(ODOUL, Michel, Dis-moi où tu as mal je te dirai pourquoi, Albin Michel, 2002. Merci à Dominique Delmas, qui m'a parlé de ce livre.)