lundi 29 juin 2015

Grèce : rien ne va plus ?

Cette fois-ci, c'est la bonne ? Crise grecque ? Lors de l'élection du gouvernement grec, j'avais prévu que les prochains mois seraient un drame, avec des coups de théâtre, comme dans toute négociation. Puis, j'ai cru, avec quelques autres, que le gouvernement grec était fait "d'amateurs". Je n'ai pas la prétention de savoir ce qui s'est passé. Mais mon intuition me fait dire que j'ai eu à la fois raison et tort. 

J'aurais tendance à croire que les négociateurs grecs ont commis des erreurs. Ils se sont crus supérieurement intelligents. Je soupçonne qu'ils avaient une tactique. Ils ont voulu jouer la crise. Et, aussi, au bon (Tsipras) et au mauvais (Varoufakis). Mais le problème des tactiques, c'est qu'elles rendent sourd. Le bon négociateur doit avoir un sixième sens. Il doit savoir comprendre quand il ne doit pas aller trop loin. Or, en face d'eux il y avait peut-être des gens qui auraient pu les appuyer pour peu qu'ils aient fait une proposition un tant soit peu crédible. En outre ils semblent s'être comportés de manière insupportable, autrement dit grecque. Or, la logique de la vie en groupe est de respecter les règles communes. Même la France commence à le comprendre.