dimanche 28 juin 2015

Le préjugé mal de notre temps ?

Un jeune cadre : "j'ai pris un job chez X, qui ne me motivait pas, pour chercher de la sécurité. Avec un chef qui n'arrivait pas à déléguer et mauvais". Je me suis dit : qu'est-ce qu'une analyse de ce type peut avoir comme conséquences ? Imaginons que l'hypothèse soit juste : comment travailler avec un mauvais chef ? Et si elle est fausse ? Effectivement, l'histoire a une triste fin. Exemple, parmi d'autres.

Problème général, je soupçonne : nous avons d'énormes préjugés. Les jeunes particulièrement. Cela tiendrait-il à ce que nous vivons à une époque où la morale est reine ? Une période de bien et de mal. Du coup, ces préjugés conduisent à la prédiction auto-réalisatrice. Un comportement inefficace dont les conséquences renforcent les prémisses. 

Que faire ? Doute. L'autre est imprévisible a priori. Mais pas a posteriori. Si l'on observe son comportement, on verra apparaître la logique qu'il suit. Et, pour commencer, il faut chercher à savoir ce qu'il attend de nous.