samedi 20 juin 2015

Prélèvement à la source : qu'est-ce que ça cache ?

Sirviendo cerveza.jpg
« Sirviendo cerveza » par Laia Solanellas. Sous licence CC BY 2.0 via Wikimedia Commons.

J'entends parler de prélèvement à la source. (Mesure que n'aime pas un chroniqueur de France Culture.) Qu'est-ce qui se cache derrière cette réforme devenue urgente ? Article du Point :
François Hollande a donné mercredi en conseil des ministres son feu vert pour l’instauration du prélèvement à la source à compter de 2018. Une date qui n’est pas choisie au hasard, car elle reporte la réforme après l’élection présidentielle de 2017. Une manière d’éviter l’impopularité des couacs qu’entraînera inévitablement cette réforme. La mise en place du prélèvement à la source est, en effet, faussement simple et le contribuable sera perdant.
Mais pourquoi mettre en oeuvre une réforme qui aura beaucoup d'effets pervers ? Pour couler le prochain gouvernement ? Mais M.Hollande sera-t-il candidat en 2022 ? En fait, cette réforme serait un "écran de fumée", selon Le Point, visant à masquer le fait que M.Hollande ne réforme pas le système fiscal français. 

(Ce qui confirmerait la réputation "d'enfumeur" de M.Hollande ?)

PS. Il semblerait qu'il y ait là une stratégie gouvernementale. France Culture (le 23 juin) donnait d'autres exemples, comme celui d'une attaque de Nutella par Mme Royal. Objet : masquer son absence d'action. Pour notre gouvernement, faire du bruit, c'est agir. (Ou nous faire croire qu'il agit.)
PS2. Décidément France Culture s'intéresse à la question. Apparemment, tout ceci ferait partie du plan de réélection de M.Hollande. C'est subtil. Sa stratégie : affronter Marine Le Pen au second tour. Pour cela, il a besoin de M.Sarkozy au premier. C'est pourquoi il chercherait à faire voter une loi qui éliminerait M.Juppé, pour raison d'âge. Voilà un président pour qui l'intérêt de la nation passe avant tout ?