mercredi 1 juillet 2015

Uber et la loi

Un commentaire me dit que je m'y perds dans les services d'Uber. Du coup, je suis allé me renseigner chez wikipedia. J'en ai tiré une curieuse impression. 

D'abord, on y apprend que la France est un des plus gros clients d'Uber. Uber l'aurait même prise comme terrain d'expérimentation. Cela doit-il nous rappeler, un secret qui fait horreur à l'Anglo-saxon qui ne veut rien nous devoir, que l'ultralibéralisme a été inventé en France ? (Par les économistes de Lumières.) Paradoxe français, aussi, car cela va avec la défense tonitruante de notre "exception culturelle". La vocifération grossière est-elle un paravent à l'ultralibéralisme ? 

Surtout, on voit une sorte de jeu du chat et de la souris entre l'Etat français et Uber (qui n'est pas nécessairement la souris). A chaque fois que l'Etat prend une décision, Uber la fait annuler par la justice. Inquiétant. Cela semble montrer que l'entreprise a trouvé une faille dans la démocratie : la justice. Ce qui explique peut-être, par ailleurs, l'importance des tribunaux arbitraux dans les négociations des traités transatlantiques. Et aussi l'organisation des USA, la justice, une justice d'experts, y ayant toujours le dernier mot ?