lundi 17 août 2015

Bénéfice des vacances

Chaque année à cette période, je m'interroge sur la fonction des vacances. Question importante : quel est le bénéfice des vacances ? Qu'est-ce qui fait que certaines "vacances" en sont et d'autres pas ? 

Il me semble que la réponse est : se vider la tête. Nous devons accumuler plein de stress et de déchets psychologiques toxiques qui usent notre capacité à affronter l'aléa. Il faut éliminer tout cela, pour pouvoir retrouver le goût à la vie sans lequel on ne peut être efficace. (Ce que j'exprime par la formule : "il faut vivre pour travailler".) 

Comment se vider la tête ? Il y a le sport. La course à pieds est très efficace. Dommage que je ne puisse plus la pratiquer. Il y a aussi les livres. Le bon livre classique à la fois un profond, bien écrit, mais qui ne rappelle pas les tracas quotidiens. A l'époque où Dassault subventionnait mes séjours au Club Med, je vidais la partie anglaise de la bibliothèque du village qui m'accueillait. Ce qui surprenait les "GM". Car, probablement, chacun a sa façon de se retaper.