lundi 31 août 2015

Tout se déglingue

J'explique à un ami que mon dernier livre est écrit pour ceux qui trouvent que "ça ne marche pas". Il me dit :
Je fais un peu le même constat. Rien ne se passe plus comme prévu quand on fait ce qu'il faut faire pour que les choses évoluent comme on le souhaite. Je constate depuis quelques années que plus personne ne fait son boulot normalement pour résoudre les questions posées. Il y a une déresponsabilisation totale de tout le monde y compris du côté de l'administration. Les gens ne font que ce qui est facile et qui se voit (ex. La Police verbalise plutôt que de lutter contre l'insécurité, le comptable fait le résultat de l'entreprise plutôt que les opérationnels, la vision virtuelle l'emporte sur le réel, on lâche des fortunes à la Grèce sans espoirs de retour pour des raisons purement politiques, les candidats aux élections vendent des promesses jamais tenues, il faut se justifier des échecs en allant chercher des excuses chez les autres, etc.). Le Monde n'a plus confiance en lui-même, il ne sait plus résoudre les problèmes avec courage, tout est ventre mou, tout le monde se fout de tout avec égoïsme, etc. L'homme perd peu à peu sa réactivité face aux anomalies et injustices du Monde, il est de moins en moins combatif, sans doute parce qu'il est entouré d'inertie et de lâcheté, la canaille à plus de droit aujourd'hui que l'honnête citoyen... Et puis être un honnête citoyen devient une "tare"... Bref les valeurs s'inversent dans l'indifférence générale...
Et, je réponds :  
Lisez mon livre ! Solution : faire le deuil du passé + "résilience", un mot savant pour dire qu'il faut se donner des armes pour affronter cet environnement déglingué. Et ces armes sont avant tout un "écosystème" de gens de confiance.