mercredi 9 septembre 2015

E=MC2, ce n'est pas Einstein ?

E=MC2. Avant Einstein, la formule était dans l'air. La science mondiale cherchait à établir un lien entre la masse et l'énergie. Et trouvait des formules proches. Poincaré est, d'ailleurs, le premier à l'établir. Mais pour un cas particulier. Quant à Einstein, il l'énonce mais sera incapable de la démontrer, et ce en dépit de quarante ans d'efforts. (Article de Scientific American.)

Comme quoi, en science comme ailleurs, c'est le marketing qui gagne. Mais aussi cela confirme une observation du sociologue Robert Merton : c'est la société qui trouve, bien plus que l'homme providentiel. Toutes les découvertes que nous attribuons à Newton, Darwin ou d'autres étaient dans l'air à leur époque. 

Il semble qu'il y ait ici une sorte de prévision auto réalisatrice. Nous sommes une société individualiste, alors nous avons besoin de croire que ce sont des individus qui la font avancer. Que la science est portée par des épaules de géants. La Chine classique avait une vision des choses différente. Pour elle, c'était la tradition qui comptait. Alors, lorsqu'on faisait une découverte, on se débrouillait pour expliquer qu'elle était déjà connue...