mardi 15 septembre 2015

Juger Areva

Les employés d'Areva manifestent. On peut comprendre qu'ils soient mécontents d'avoir à payer les conséquences d'une stratégie qui les dépasse. Et si cette stratégie méritait un jugement ? 

Ma conception du jugement n'est pas habituelle. Pour moi, l'objectif du jugement n'est pas, principalement, condamner. C'est comprendre. Et comprendre pour que l'on ne recommence pas. Car Areva n'est probablement qu'un des multiples exemples d'un phénomène qui démolit l'économie française depuis des décennies. 

En outre je ne crois pas qu'un dirigeant ou un politique ait à se plaindre de passer en jugement. C'est une façon de s'expliquer, de défendre ses idées. Cela fait partie de l'emploi. En particulier, cela va avec les privilèges et le salaire accordés à la fonction.