samedi 19 septembre 2015

La crise : maladie auto-immune ?

On parle de plus en plus de maladies auto-immunes. Si je comprends bien, ce serait une conséquence de notre système de santé et de notre mode de vie. Comme nous nous sommes ultra protégés, notre système immunitaire n'a plus à faire le travail pour lequel l'évolution l'avait construit. Du coup, il utilise ses talents contre son camp. C'est un peu comme une nation qui aurait une grande armée qui déclencherait une guerre civile, faute d'avoir de guerres extérieures à livrer. Une explication complémentaire dit que notre société est elle-même un agent agresseur de notre système immunitaire, qui le déprimerait. 

Justement, je me demande s'il n'en est pas de même de notre crise. On peut interpréter ainsi la croissance vertigineuse des inégalités de ces dernières années : notre société s'était habituée à une forte croissance ; lorsqu'elle s'est arrêtée, les mécanismes qui portaient cette croissance se sont retournés contre leur camp

Question : que faire ? 4 idées me viennent : 
  1. réduire les protections, favoriser des "petites agressions" d'apprentissage
  2. trouver une forme de croissance qui permette d'employer les ressources existantes ; 
  3. réduire la taille de "l'armée" dont la raison d'être est la croissance ; 
  4. regonfler le moral du reste de la population en l'aidant à connaître de petits succès.