mercredi 9 septembre 2015

Mme Merkel et la crise des réfugiés

Et si la générosité allemande était sans lendemain ? Un article de La tribune semble dire qu'elle serait avant tout un coup politique. Mme Merkel, animal politique ? Mais qu'il va falloir faire absorber rapidement par l'Europe le flux de réfugiés, car ils ne seront pas longtemps les bienvenus en Allemagne. En fait l'élan actuel de générosité serait une réaction contre des actes hostiles aux migrants. Ils rappellent un passé honni... Ce qui signifierait que le sujet est explosif. Et peut-être aussi que nous avons tous le cœur sec : même la compassion est calculée ?

L'article répond à une question que je me posais : que faut-il faire pour intégrer un grand nombre de personnes, dans une société moderne ? L'Allemagne construit "150000 hébergements", et ouvre l'intérim. Mais ce ne serait pas totalement satisfaisant, puisque l'Allemagne aurait surtout besoin de personnels qualifiés, et qu'il n'y en aurait pas parmi les gens qu'elle reçoit. A moins qu'elle ne leur fasse construire leurs logements ? En tout cas, tout ceci coûte 6md€. Voilà une générosité que Mme Merkel ne permettrait pas à tout le monde ?

(Une solution : faire payer les pays du Golfe pour l'hébergement en Europe des réfugiés de leur région, à qui ils n'ouvrent pas leurs portes ?)