lundi 14 septembre 2015

Politique : le retour des purs ?

« Stilke Hermann Anton - Joan of Arc's Death at the Stake » 
par Hermann Anton Stilke — http://www.arthermitage.org/Hermann-Anton-Stilke/Joan-of-Arc-s-Death-at-the-Stake.html.
Sous licence Domaine public via 
Wikimedia Commons.
Clinton contre Bush n'aura pas lieu ? Hillary et Jeb pensaient semble-t-il que la présidence des Etats Unis leur était due. Car, ils étaient les bons, les intelligents, de leur famille. La victoire de leur conjoint ou de leur frère était une injustice. On leur devait réparation. Mais, les choses ne tournent pas à leur avantage. Chez les Républicain, Trump fait des miracles. Chez les Démocrates, c'est Sanders. Et l'on parle beaucoup de Bidden. 

Quel est le point commun de Trump, Sanders et Bidden ? Ce sont des "purs". Qu'elles soient bonnes ou mauvaises, ils sont droits dans leurs convictions. C'est exactement ce que reprochait ce matin une chroniqueuse de France Culture à Jeremy Corbyn. Il est pro Russe, et anti Américain, comme aux origines. Il refuse le compromis. Il préfère faire échouer son parti que de renoncer à ce qu'il croit. Comment peut-on être de gauche ("de progrès" précisait-elle), dans ces conditions ?

Et si l'opinion occidentale rejetait les politicards sans principes qui la gouvernent ? Et si c'était le nom du prochain changement ?

(PS. J'entendais un chroniqueur de France Culture dire à peu près la même chose que moi. Pour lui, le seul Corbyn français est Emmanuel Macron.)