dimanche 20 septembre 2015

Qui a écrit mon livre ?

Mon dernier livre. Voici une synthèse de ce que l'on m'a dit : 

Ce qui frappe : « addictif » !  « Passionnant, lu d’une traite » « D'habitude je peux laisser passer des jours avant de reprendre ma lecture, mais là, chaque paragraphe apporte un intérêt nouveau. » « fascinant », « dévoré », « scotché », « vrai plaisir de lire ».

Un lecteur me dit même qu'il a lu le livre trop vite, il aurait aimé qu'il soit plus long ! (Il l'a lu durant un voyage en avion.)

Ce qui plaît : 
  1. Culture éclectique « votre grande culture et surtout éclectique. » « Il y a une telle puissance dans la réflexion et dans la richesse des connaissances. » (Ce qui est passionnant :) « part dans tous les sens » « spectre culturel ». 
  2. Beau petit livre, qui donne l’impression que la lecture sera facile « C'est un ouvrage de grande qualité. » « Le format est pratique pour l’emmener partout. La division en chapitres courts avec des couleurs repères est également très utile. Bref j’adore il me suit partout. » « maquette super simple, donne l’impression que c’est super simple » 
  3. Le découpage « Structuration d’un sujet complexe par les commandements et le tableau de synthèse, excellent. » « La rédaction me parait très claire et accessible même si chaque paragraphe est un condensé. Le découpage des chapitres est également bien pensé notamment avec l’astuce d’éviter une liste de références en annexes que l’on ne lit pas… L’astuce des 10 commandements est également une excellente idée cela donne des repères et non une recette c’est donc anti énantiodromie… » 
Que retire-ton du livre ? Un plaisir de lecture. Et, cela suffit à la majorité. Mais, tout de même, pour me consoler ?, en mineur, l’envie de changer le monde… « Finalement il donne envie de mener le changement qui est l’essence de la vie, la seule loi fixe. » « Il me suit au quotidien comme un repère ! » Il peut donner, aussi, envie de m'imiter : écrire un livre amusant sur son combat. En fait, il semble qu’il soit perçu comme un livre de philosophie. Humanisme de l’entreprise ? Sans précédent ? Un moyen d’en faire la promotion ? « école de management », « bouquin sur la nature humaine dans l’entreprise », « philosophie dans l’entreprise ».

Auteur comblé mais surpris
Je suis, bien sûr, heureux de cette réception. Ecrire un livre est un travail extraordinairement ingrat, qui ne rapporte rien. Que l'ouvrage soit incompris est le comble de l'injustice. C'est perdre des années de sa vie pour rien. Car écrire un livre, à ma façon, cela prend des années. Mais ce qui me frappe surtout c'est le côté inattendu de ces réactions. D'autant qu'elles expriment un sentiment commun chez des gens très différents. Sans m'en rendre compte il semble que j'ai écrit un livre radicalement différent des précédents. Mais lequel ? Que m'est-il arrivé ?