vendredi 4 septembre 2015

SNCF et la bataille du bus

La bataille du rail ridiculisée par celle du bus ?

M.Macron conduit le changement. Le bus attaque le train. La SNCF semble avoir décidé que la meilleure défense était l'offensive. Elle va mettre des bus partout. Mais elle n'est pas la seule. Les monstres du transport vont utiliser les grands moyens. Stratégie : "mettre beaucoup de bus sur les routes rapidement pour capter la demande". Transdev, Flixbus (allemand), Megabus (anglais). Comme lors de la libéralisation des télécoms, cela va-t-il faire des victimes ? Sans compter que les routes du covoiturage sont visées. Des start up pourraient elles boire un bouillon ? Certains trajets ferroviaires vont-ils être liquidés ? Le contribuable va-t-il devoir renflouer la SNCF ? Quid des embouteillages ? De la pollution ?...

Étrange que cette idée ait été lancée au moment où la France organise la COP21 ? On devait avoir besoin de bus pour transporter ses participants...