samedi 31 octobre 2015

Atavisme

Il y a quelques temps, Hervé Kabla a tweeté qu'il était surpris par l'éclectisme de mes lectures. Cet éclectisme s'explique par une enquête. Je vais d'un sujet à l'autre au gré de mes interrogations. Curieusement, j'ai découvert que mon père faisait comme moi. Mais il ne le disait pas. Et je ne l'ai compris que bien après sa mort. Lui aussi se prenait d'intérêt pour des sujets, et épluchait ce qu'il pouvait trouver sur eux. Il n'est pas impossible que l'on ait eu le même type de combat. 

J'ai toujours été surpris par la proximité qu'il pouvait y avoir entre parents et enfants, même lorsque, comme c'est le cas de mon père, les premiers vivent loin des seconds. Sans s'en rendre compte, on crée les conditions qui font que nos idées survivront ? 

(Paradoxalement, il semble que c'est lorsque l'on veut imposer ses idées en force, que l'on connaisse quasi certainement l'échec...)