vendredi 30 octobre 2015

Politique du logement et élections

M.Hollande annonce qu'il va faciliter l'accès à la propriété grâce à l'extension du prêt à taux 0. Il présente cela comme une "réforme". Or, cette politique, poursuivie depuis des décennies est à l'origine d'une bulle spéculative. Comme le CIR (billet précédent), elle a eu l'effet inverse de celui qui est désiré. Et son impact est énorme sur les finances publiques, puisque sans elle le pays respecterait probablement les critères de déficit européens. 

Explication probable ? M.Hollande veut se faire réélire, et, pour cela, il prend une mesure démagogique. C'est de bonne guerre ? Il va falloir payer pour ces dépenses. Pour beaucoup de gens cela signifie dégradation de leur vie. 

Le bug actuel de notre système politique ne serait-il pas l'élection de gens qui ne représentent pas la collectivité, mais leurs intérêts propres ? Est-il a l'image de notre société, égoïste ? Ou pourrait-on mieux faire ?