dimanche 11 octobre 2015

Que cache la réforme du droit du travail ?

Comparaison de deux entreprises du même secteur. L'une grosse, l'autre petite. Si la petite entre chez la grosse, mécaniquement, les salaires de ses personnels augmentent de l'ordre de 15% du fait de conditions de travail et de rémunération très favorables. 

Le droit social n'est donc pas en cause : les deux sont françaises. Ce qui l'est c'est la façon dont la grosse a été gérée. Et, ce, d'ailleurs, sans qu'il soit question de syndicats. 

La réforme du droit du travail n'est donc peut-être pas ce qu'elle semble. Ce qui est en cause n'est pas le droit social français mais la façon dont il est utilisé par le dirigeant. Celui-ci a maintenant besoin d'une façon élégante de revenir sur les concessions qu'il a faites un peu légèrement. 

Mais, il n'y a pas que cela ! En effet, la principale différence entre les deux entreprises n'est pas le salaire, mais la motivation. Les employés de la petite société, son heureux et combatifs. Ceux de la grande, politiques. Il va falloir que le patron français comprenne qu'il ne pourra être éternellement sauvé par le gouvernement. Il va devoir faire son métier de patron ?