samedi 10 octobre 2015

Quelles sont les limites de l'homme ?

Où est-ce que votre corps s'arrête, où commence-t-il ? L'homme est environné d'un nuage de microbes, qui lui est propre, et qui, d'ailleurs, peut trahir sa présence après qu'il ait quitté un lieu. Si cette empreinte n'est pas encore utilisable par la police, car trop vite brouillée, elle en dit long sur les limites de la science, et de notre pensée. 

En effet, la science a besoin de limites. La mécanique classique, par exemple, travaille sur des "corps". Or, ils n'existent pas. On ne sait pas définir exactement un homme, un pays, la mer ou un électron. La science ne peut donc manipuler que des approximations. En conséquence de quoi, ses applications sont réduites. Un modèle déduit de la science ne peut pas prétendre nous imposer notre comportement. Ce ne peut qu'être une inspiration à l'action.