jeudi 12 novembre 2015

Faut-il croire à la réincarnation ?

Au Tibet, on croit à la réincarnation. Ridicule, dit la science. Mais n'y a-t-il pas quelque-chose qui ressemble à la réincarnation ?

En écoutant parler de philosophie, j'ai entendu dire que les mêmes idées revenaient régulièrement. Mais alors, le porteur d'une idée serait-il, en quelque sorte, la réincarnation de ses prédécesseurs ? Du coup, n'est-il pas intelligent, si l'on juge que l'on a besoin d'un nouveau Socrate, de rechercher quelqu'un qui présente ses caractéristiques, comme le font les Tibétains ?

Selon l'anthropologue Malinowski, les anciens Mélanésiens avaient abouti à ce type d'explication. Ils pensaient que l'enfant est la réincarnation d'un ancêtre. (L'enfant ne résulte pas du rapport sexuel ; c'est l'âme de l'ancêtre qui pénètre la femme.) Et, là aussi, c'est une approximation qui n'a rien d'idiot. Qui n'a pas été frappé à quel point un descendant ressemble, par son caractère ou son physique, à un de ses ascendants ?

On peut déduire de tout cela que l'homme a probablement deux caractéristiques :
  1. C'est une usine à modélisation du monde. Rien de ce qu'il déduit de son étude n'est "idiot". 
  2. Il a tendance à croire que les autres sont idiots.