vendredi 20 novembre 2015

Kafka d'Hannah Arendt

Hannah Arendt donne une interprétation surprenante de l'oeuvre de Kafka. (Un chapitre de La philosophie de l'existence, petite bibliothèque Payot.)

Kafka décrit la société bureaucratique autrichienne. Elle est bâtie sur des règles auxquelles tout le monde doit se plier. Une telle société n'est pas viable. Seule la liberté humaine, le coup de génie, imprévisible par nature, peut la sauver. Seule est durable une société d'hommes libres. Kafka aurait voulu faire entendre cette idée par la caricature, la farce et le rire.

(Il semble, aussi, avoir écrit une oeuvre prémonitoire : ce qu'Hannah Arendt en dit m'a fait songer à ce qu'elle nomme "la banalité du mal", dans le procès Eichmann.)