samedi 14 novembre 2015

Le peuple veut-il le populisme ?

Migrants : je lis que, partout en Europe, le politique sombre dans le populisme. Mais le peuple veut-il des mesures populistes ? Le peuple est-il anti-immigrants ou son mécontentement est-il l'expression d'un malaise d'une autre nature ? 

Stefan Zweig explique que l'Allemagne a peur du désordre (Le monde d'hier). Il paraît que même Goethe a affirmé que tout valait mieux que le désordre. C'est pourquoi Hitler a pris le pouvoir. Il était le seul homme politique à promettre l'ordre, dit Zweig.

Et s'il en était ainsi de l'Europe ? Tous populistes ? La classe politique aurait-elle éliminé de ses rangs les gens honnêtes ? (Car trop dangereux ?) Et si, de ce fait, elle faisait une politique à son image : populiste, parce que pensant que l'homme est un animal ? Et si, à ce jeu, c'était l’extrémiste qui gagnait ?