mardi 17 novembre 2015

Manquons nous de fonds de pension ?

France culture disait, il y a quelques temps, que si nous n'avions pas de Google c'était faute de fonds de pension pour les financer. L'argent de notre épargne va à des usages improductifs, à savoir le remboursement de la dette de l'Etat.

C'est beau les beaux raisonnements. Tout y est simple. Mais le problème est-il si simple ? L'innovation n'est-elle pas le fait d'un assemblage de conditions mystérieuses ? 

D'ailleurs est il bien posé?  Qu'est ce qui fait le, discutable, succès des USA ? Leur innovation ou leur position de verrou du capitalisme mondial, leur "exorbitant privilège" ?

Et ces fonds de pension sont ils efficaces ? La presse étrangère dit qu'ils investissent dans des affaires parfois douteuses. Et qu'ils favorisent la réduction de coûts et le licenciement plutôt que l'investissement productif. Et cela en grande partie par ce qu'ils ont des exigences de rentabilité irréalistes.