mardi 22 décembre 2015

2005 : l'année où la France a basculé ?

La chute de la France date du référendum européen de 2005. La France a voté non, ses gouvernants n'en ont pas tenu compte. En reniant les règles de la démocratie, ils ont scié la branche sur laquelle ils sont assis : ils n'ont plus aucune légitimité. Après cette première entorse, ils s'enfoncent dans une spirale de compromissions de plus en plus gigantesques. Le bœuf après l’œuf. Ou Kerviel en politique. Voilà ce que me disait, en substance, un interlocuteur. 

J'ai trouvé ce raisonnement élégamment systémique.

(Si la démocratie est enterrée, qu'est-ce qui va lui succéder ?)