lundi 14 décembre 2015

Démocratie et totalitarisme

Le FN, c'est le totalitarisme dit-on. Hannah Arendt, discerne deux totalitarismes : le nazismes et le communisme, façon Staline. Comment la démocratie s'est-elle comportée vis-à-vis d'eux ? 

Le communisme était porteur d'une idéologie inquiétante. Après tout, c'était un parti révolutionnaire, qui annonçait un grand soir qui aurait été fatal à bien des gens. Et il avait des précédents : les régimes soviétiques ou maoïstes, qui étaient passés aux actes. Et pourtant, on l'a traité avec les plus grands égards. On ne lui a jamais dit qu'il était totalitaire. Et il a disparu. La démocratie à son meilleur ?

Et le nazisme. On est d'accord aujourd’hui pour dire que les partis démocrates allemands lui ont fait la courte échelle. Non seulement, ils ont cru pouvoir le manipuler, mais surtout ils ont été incapables de régler la crise qui sévissait dans le pays et qui était son moteur. Curieusement, nos partenaires étrangers ne sont pas loin de penser que c'est ce qui se passe en France. D'ailleurs, M.Mitterrand n'a-t-il pas rendu de grands services au FN, par ambitions politiques ? Et aujourd'hui, quelle est la leçon que les partis de gouvernement vont tirer de cette élection : face au FN, je gagne à tous les coups ? La démocratie au crépuscule ?