jeudi 17 décembre 2015

Star Wars : I am a follower ?

Nouvel épisode de Star Wars. Comme la plupart des James Bond, ou le Seigneur des Anneaux, c'est le type de film qui me laisse indifférent. Il ne suscite aucune émotion, aucun intérêt. Si je le vois, c'est par conformisme, sous la pression sociale. 

J'entendais l'autre jour un patron de start up dire que nous étions tous des "followers" et que l'entreprise devait exploiter au mieux ce phénomène. Je me demande si ce n'est pas la stratégie qu'emploient beaucoup d'entreprises, notamment à Hollywood : créer une dynamique sociale qui vous pousse à consommer sans envie. Les forces sociales écrasant l'individu : curieuse contradiction avec le thème du film ?

(PS. Hervé Kabla a vu le film et semble confirmer mon impression. Son analyse.)