mercredi 13 janvier 2016

500000 formations = 500000 chômeurs en moins ?

Plan 500.000 formations. Formations de chômeurs. Et cela tombe l'année des élections. Je retire cinq cent mille personnes des statistiques ? En creusant le déficit. Mais pour une noble cause : conserver le pouvoir. Eh puis, c'est une forme de relance keynésienne. 

Effectivement, cela semble une vieille ficelle, tentée par chaque gouvernement à la veille des élections. Mais, jamais sur cette échelle. Et ça ne serait pas beaucoup plus que cela : former au besoin de l'entreprise est compliqué, et il n'y a pas tant de postes qui puissent être pourvus de cette façon qu'on le dit. Bref, il y aurait sans doute des moyens plus efficaces d'employer l'argent de l'Etat pour créer des emplois. Ce qui n'est peut-être pas ce que cherche un homme politique.