lundi 11 janvier 2016

La crise du management français

L'entreprise française souffre de son type de management : commander / exécuter. Il est bien évident qu'un individu à qui l'on dicte ses actes ne donne pas le meilleur de lui-même. En particulier, on se prive du propre de l'homme, qui est sa capacité à créer. L'entreprise française ferait de Rembrandt un peintre en bâtiment, immigré. 

A cela s'ajoute les aspirations de la population : on n'a pas fait autant d'études pour se faire diriger par un petit chef ! Saint Chevènement, et vos 80% de bacheliers, où êtes-vous ? Tout est réuni pour qu'il y ait une révolution. 

Ce diagnostic n'est pas original, je vous l'accorde. Mais a-t-on conscience de ce qu'il signifie, en termes de changement ? En effet, le petit chef et l'aspirant à la liberté sont le seul et même être humain. Et cela parce que nous sommes formés pour être des petits chefs ! Savez-vous faire autre chose que donner des ordres ?