samedi 9 janvier 2016

Machiavélisme et politique

Les revirements récents du gouvernement, qui parle dorénavant de "patrie", de "déchéance de nationalité", "d'état d'urgence" m'ont ébranlés. Ils avaient quelque-chose d'inconcevable. 

Cela pose la question qui est à l'origine du combat des Lumières : suis-je pris dans des croyances inconscientes que d'autres manipulent ? Je ressemble à ces Russes de La fin de l'homme rouge, qui croyaient à l'Union soviétique, et qui ont été victimes de ses changements ? Machiavel pour mon fils nous dit-il comment on forme notre élite : à la manipulation ? 

Je me demande s'il n'y a pas une prise de conscience collective de cet état de fait. Exemple : France Culture a invité des biographes de nos politiques qui en pensent tellement de mal, qu'ils n'ont plus de mots pour les qualifier, il ne leur reste que le dégoût. 

Comme souvent, je ne suis pas d'accord avec ceux qui ont mes idées. Ce que l'on dit de MM.Hollande, Mitterrand, ou Talleyrand montre qu'ils ont des convictions. Simplement, ils ont jugé que la fin justifiait le moyen, et ce moyen, c'est tout un appareil de manipulation, contre lequel l'individu, qui subit un lavage de cerveau permanent depuis son enfance, ne peut pas faire grand chose. Il faudrait parvenir à remédier à ce problème. D'autant qu'il est dangereux, puisque lorsque le pot au rose est découvert, la population est submergée par un besoin de révolution.