jeudi 28 janvier 2016

Pôle emploi sauvé par l'algorithme ?

"Eh oui, les algorithmes, c'est le futur n'est-ce pas ? C'est intéressant de voir ce que ça va donner. En lisant l'article, j'ai l'impression que ce jeune a bien identifié le problème de ce mastodonte inefficace et sclérosé qu'est Pôle Emploi."
"...le jeune entrepreneur va créer une application qui permettra de guider le demandeur d'emploi de manière plus personnalisée dans ses démarches. L'application devrait ainsi proposer à chaque chômeur des offres d'emplois et des formations plus adaptées à son profil. Une manière de simplifier le parcours des chômeurs dans les méandres de Pôle Emploi et les multiples structures d'accompagnements..." (Article.)
Voilà ce que m'écrit une amie. Je luis réponds :

Peut-être. Mais mon expérience me montre que trouver un emploi est une question d'hommes, pas de données. Le potentiel d'une entreprise ou d'un homme ne se lisent pas sur leur visage. C'est ainsi que j'ai aidé pas mal de gens à chercher un emploi. Presque systématiquement, le travail qu'ils ont trouvé n'existait pas, et ils n'auraient pas pensé qu'ils pourraient un jour avoir cette fonction.

Il y a une explication très simple, qui vient de la psychologie. On ne peut envisager un problème que si l'on a sa solution ! Comment se tire-t-on de ce paradoxe ? Par le biais d'un intermédiaire.

Prenons ton cas : je suis sûr que tu as les compétences pour répondre à des besoins que beaucoup de dirigeants ont, mais qu'ils sont incapables de formuler faute d'avoir rencontré quelqu'un comme toi. Idem pour toi : faute de connaître l'entreprise en question tu ne peux pas savoir que tu as une compétence qui lui serait utile...