samedi 23 janvier 2016

Y aura-t-il de la neige ?

Le week-end dernier, je me demandais s'il allait neiger. La météo de mon téléphone me disait oui. Mais, à chaque fois que je la regardais, je voyais le début des chutes de neige s'éloigner. Il n'a pas neigé sur Paris.

Mystère de la prévision. C'est curieux à quel point elle change rapidement. Je l'ai remarqué lorsque je cherchais à savoir si un épisode doux aller s'achever. Je voyais chaque jour les prévisions à quinze jours changer. Peut-on encore parler de prévisions ? A moins que ce ne soit une indication : si les prévisions ne changent pas, elles sont sûres, sinon, rien ne va plus, tout est possible, comme au casino ? 

La météo pose la question du déterminisme. Si Bergson a raison et que le monde est Création permanente, alors la prévision parfaite est impossible. Le fait que l'on puisse un peu prévoir semble dire qu'il y a assez d'indéterminisme pour assurer notre liberté, mais pas suffisamment pour que le monde soit totalement incompréhensible... Espérons que ça ne va pas changer ?