lundi 22 février 2016

Développer l'esprit cirtique

Il y a quelques temps, on m'a demandé ce que j'aimerais changer dans l'école. J'ai répondu : j'aimerais bien qu'elle nous donne un esprit critique. 

Comme dans Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley, il est possible que la société nous ait toujours seriné que nous étions bien à notre place, de façon à ce que nous n'en sortions pas. Mais, d'une part, ce n'est plus à la mode, et, d'autre part, ce type de technique semble être utilisé par certains pour exploiter les autres. Comment l'éviter ? Quelques idées :
  • On enseigne à nos élites que la manipulation, ou "soft power", est le seul moyen de parvenir à leurs fins. Ce qui n'est pas vrai. On pourrait leur enseigner le changement selon Kurt Lewin. 
  • Nous faisons l'objet d'un lavage de cerveau dès l'école. Comme on le disait au temps des Lumières, il faudrait remplacer "l'éducation" par "l'instruction". L'école doit nous apprendre ce que la société sait, et les règles qui permettent d'y vivre. Elle peut apprendre aussi à avoir un esprit critique, toujours au sens des Lumières. Mais pas la morale, ce qui est bien ou mal. C'est à chacun d'en décider. 
  • Face à la manipulation, l'individu est faible, mais pas le groupe. Pourquoi ne pas encourager le développement d'équipes complémentaires, chacun utilisant au mieux les compétences de l'autre ? 
  • Il n'est probablement pas bon de se débarrasser totalement de la manipulation. Car si elle réapparaissait nous serions sans défense face à elle. Pourquoi ne pas concevoir des mécanismes de vaccination ? Un laboratoire de manipulation, qui inventerait de nouvelles techniques de manipulation et leurs contre-mesures ?