lundi 8 février 2016

Force : une définition

Le fort voit vos forces, le faible vos faiblesses. Voici une idée qui m'est venue dans une discussion. Il y était question de deux comportements : celui d'un "fort" qui est d'autant plus fort qu'il sait utiliser vos forces : et celui d'un "faible" dont la stratégie est de chercher vos failles, parce qu'il ne vous comprend pas. 

(On ne naîtrait donc pas fort ou faible. La force et la faiblesse ne seraient qu'une attitude à la vie. Peut-être que, comme dans les travaux d'Edgar Schein, force ou faiblesse ne serait qu'une question de "comment" : le faible ne connaîtrait pas la technique qui permet d'être fort. Le faible pourrait aussi obéir à un principe d'économie. Dernière idée : le fort doit savoir se garantir du faible...)