mardi 9 février 2016

Informatique = faillite de l'intelligence ?

Les hackathon me navrent. C'est le retour du stakhanovisme. De mon temps les gourous du développement parlaient de méthode, de mathématiques, et disaient que lorsque l'on se mettait à travailler comme un fou, c'est que l'on était partis pour un désastre. C'est d'ailleurs ce que j'ai constaté. Une raison de plus au fait que l'informatique ne soit pas un facteur de productivité ? 

Toujours est-il que je me demande si cette perte de méthode n'est pas la conséquence du libéralisme. L'individu est laissé à ses instincts. On ne l'instruit pas. Et l'informatique n'aide en rien : au lieu de réfléchir, de penser astuce qui va résoudre la question sans effort, appel au savoir scientifique, de démonstration sur le papier, on se jette dans la programmation. 

(Mais y a-t-il encore des gens qui pensent mathématiques ?)