dimanche 7 février 2016

L'esprit du conseil

Discussion avec un dirigeant dont l'entreprise a été achetée par un des principaux cabinets de conseil américains et qui a, de ce fait, passé plusieurs années comme associé. Voilà ce qu'il en dit :

"Le client sait ce qu'il veut, il fait intervenir le cabinet pour justifier ses décisions ; on utilise la capacité de travail du consultant, pas son intelligence."

Le conseil : apporter de nouvelles idées ou justifier les anciennes ?