vendredi 5 février 2016

The Economist et France Culture

The Economist et France Culture furent les piliers de ce blog. Pourquoi ? Parce que la contradiction fait réagir, que la réaction nourrit le blog, et que ces deux médias me semblaient dogmatiques, un à droite, l'autre à gauche, et contraires à ma nature in quiète (en deux mots), autrement dit qui se méfie des certitudes. 

Eh bien, aujourd'hui, j'ai lâché The Economist et je trouve France Culture de mieux en mieux. Pourquoi ? Parce qu'ils ont évolué à l'inverse l'un de l'autre. Le premier en se solidifiant dans son idéologie, en lui sacrifiant une forme de rigueur intellectuelle et d'élégance britannique, le second en menant l'enquête, en s'interrogeant. Et si, finalement, la France avec quelques leçons à donner au monde ?