samedi 19 mars 2016

Epidémie de narcissisme

Comme le cholestérol, il y aurait le bon et le mauvais narcissisme. Le bon, c'est avoir une estime justifiée pour ses capacités. Le mauvais, c'est la démesure, le besoin d'admiration (Donald Trump ?), produit par un sentiment d'insécurité. 

Il y aurait épidémie de mauvais narcissisme. Sa cause serait sociale. Notre société d'individus n'est plus capable de fournir à l'homme les liens avec d'autres hommes qui lui permettent de se développer harmonieusement. Faute desquels il devient une coquille vide. Les réseaux sociaux ne font qu'amplifier le phénomène. 

Bref, si vous vous sentez atteint, éteignez Internet et faites vous des amis. (Article.)
(Citation : "addiction to Facebook is strongly linked to narcissistic behaviour and low self-esteem".)