mercredi 20 avril 2016

Charlie et la laïcité

Il y a quelques temps The Guardian accusait Charlie Hebdo de racisme. Charlie estime que les malheurs du pays viennent de la faiblesse d'un État qui a laissé émerger des religions qui le détruisent. En lisant l'article, trois idées me sont venues en tête :
  • Et si l'essence de Charlie était la laïcité ? Laïcité au sens de Voltaire. Une lutte contre la religion vue comme obscurantisme (l'opposé de "Lumières"). Cela étant démontré par la raison : analysés froidement, les mythes qui sous-tendent une religion ne sont pas défendables. Cette lutte contre la religion tient peut être aussi au fait que la France a, depuis toujours, été déchirée par des guerres de religion. La laïcité comme synonyme de paix ?
  • Et si The Guardian utilisait le procédé qu'il reproche à Charlie ? Il s'en prend à la culture française sans la comprendre, au nom d'une idéologie, totalitaire comme toute idéologie : l'universalisme de la culture anglo-saxonne. 
  • Dans le modèle des Lumières il y a plus important, peut-être, que la lutte contre l'obscurantisme. Il y a le passage d'un modèle assis sur la primauté de la naissance au modèle de la primauté du talent. De là vient l'ascenseur social. Quand la France ne permet plus à l'individu d'espérer, quand la naissance détermine à nouveau le cours de la vie, comme en Angleterre, la laïcité devient racisme ?