dimanche 24 avril 2016

Espoir Trudeau

Justin Trudeau fait rêver. Il est jeune, il est beau, il est intelligent.

Et surtout, il a pris le contrepieds de la rigueur mondiale. Il va procéder au déficit keynésien. Et pas à la manière des économistes, qui, de leurs universités, disent de jeter l'argent d'un hélicoptère, mais en investissant dans ce qui manque au pays.

Va-t-il être imité ? Dans un monde qui ne pense pas et où rien ne semble marcher, les idées neuves ont toutes leurs chances.