vendredi 15 avril 2016

J'envisage une carrière dans le changement...

Des surdiplômés me contactent régulièrement pour me demander mon avis sur une carrière de conducteur de changement. Voici ce que je pense de la question. Réponse à un contrôleur de gestion, mais cela est vrai pour n'importe quel métier :
J'ai enseigné dans un DESS puis Master de Contrôle de gestion. J'expliquais que le bon contrôleur de gestion faisait de la conduite du changement sans le savoir. C'est d'ailleurs pour cela qu'il réussissait. Mais c'est parce qu'il parle de contrôle de gestion qu'il peut conduire le changement. Parler de changement, c'est se condamner à l'échec. C'est donc une très mauvaise idée de s'affirmer spécialiste de changement. Aujourd'hui ceux qui le font sont des exécuteurs de basses œuvres, des consultants juniors (mal) payés pour faire entrer en force des changements mal conçus. Et changement est devenu synonyme de suicide.
Si vous voulez vous engager sur la voie du conseil indépendant, vous devez, à mon avis, mettre en avant vos compétences pratiques, et surtout vos réalisations, de contrôle de gestion, et vous assurer que vous avez déjà des clients, c'est à dire des gens qui vous ont vu à l’œuvre et vous apprécient.